Jeff Martin


HISTORIQUE

Jeff Martin grandit entouré de Musique. Dès l’âge de 3 ans, son père lui donne ses premières leçons de piano, de théorie musicale et l’ouvre a plusieurs styles de musique. Très vite, le père détecte les dons de l’enfant pour la musique : « Il est né sur une musique si douce à l’hôpital, que je suis certain que cette musique lui a été salutaire lors de sa venue au monde ! ». A l’âge de 15 ans, il découvre le plaisir du Son du Piano sous les doigts d’Arturo Benedetti Michelangelli qui interprète le Concerto en Sol Majeur de Ravel sous la direction de Sergio Celibidache. Puis ce sont les pianistes Bill Evans, Herbie Hancock et Keith Jarrett qui vont le marquer à jamais et également Miles Davis. Il décide alors de se consacrer à la Musique et entre en 1998 au Conservatoire de Musique de Montpellier dans la classe de piano de Suzan Campbell. Il en sort en 2005 avec 3 prix de piano Classique, Musique de chambre et Solfège. Il rencontre alors des musiciens et professeurs prestigieux tels que Bruno Rigutto, Pascal Devoyon, Hugues Leclerc, Rikako Murata , Jacques Rouvier.

FORMATION

Il va par la suite retrouver une passion commune à celle de la musique classique: « l’Improvisation ». Et entre en 2006 au Conservatoire de Musique de Perpignan dans la classe d’Ensemble Jazz de Serge Lazarévitch ainsi que la classe de piano de Philippe Coromp. Il obtient en une année seulement un 1er prix de Jazz ! Il part alors à New York dans le but de parfaire ses études de jazz en s’inscrivant à la NY University et fait la connaissance du professeur et pianiste Don Friedman qui saluera son « Son » ainsi que son « Lyrisme ».

MUSIQUE DE FILM

Pianiste d’« Alabina y Los ninos de sara » (BO de « La vérité si je mens 2 ») il est régulièrement appelé à jouer à l’étranger.