Violon

Marie-Charlotte obtient son certificat d’études musicales au conservatoire Maurice Ravel (Paris XIIIème).

Sensible aux effets de la musique, elle déménage à Montpellier pour suivre la formation de Musicothérapie à l’Université Paul-Valéry.
Durant cette période, elle participe à plusieurs festivals (Mantra Fest, Festi Pop, 22 V’la Georges) avec le groupe Yakio qui s’inspire de rythmes traditionnels, de chants sacrés et de sonorités actuelles pour créer une musique aux influences reggae-dub, gospel, funk, hip-hop ou électro.

Son goût de partager la scène l’amène également à intégrer la Compagnie du Lâcher Prise qui crée en 2018 un spectacle alliant poésie, musique, théâtre et danse.

Son Diplôme Universitaire lui permet d’obtenir une équivalence en Licence 3 de Psychologie ; elle choisit la spécialisation « Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles ». Pendant cette année de licence, elle entame un travail sur le phénomène vibratoire et l’étude du son en relation avec la question des sensations corporelles. En découlent une réflexion et un autre regard sur la musique. Ce projet de recherche se poursuivra au cours de son Master 1 auprès de personnes souffrant de surdité.

Pour elle, « il est nécessaire de s’adapter à chaque personne, à son besoin et à sa demande. » Cette adaptabilité qu’elle a développée au cours de sa formation de Musicothérapeute lui sert dans le cadre de son enseignement. En effet, elle essaie de s’adapter autant que possible aux élèves, à leurs âges et leurs personnalités.

Le violon demandant une certaine rigueur, elle enseigne les bases techniques afin que l’élève puisse, par la suite, trouver du plaisir à jouer et un épanouissement personnel.

Souhaitant se perfectionner, elle passe, en 2019, le concours d’entrée au Conservatoire de Montpellier et est admise dans la classe d’Aude Périn-Dureau.