RÉMY AUBIN

Rémy commence son parcours musical à l’âge de 7 ans par une initiation à la flûte à bec. Pas convaincu par cette expérience, à la vue d’une affiche pour des cours de percussions, sa mère lui propose d’essayer la batterie.D’un naturel curieux, il prend alors ses premiers cours, et sans le savoir, trouve là son chemin de vie. Après quelques années de cours, il intègre l’école de musique municipale de Frontignan, (maintenant antenne du conservatoire intercommunal) avec Georges Di Isernia, et la classe d’ensemble dirigée par Michel Prandi et Rémi Ploton. Il rejoint ensuite son 1er groupe de reprises rock, à l’âge de 15 ans, et découvre l’organisation associative de concerts. Il aura le déclic lors de l’un d’eux, sur scène, devant l’énergie des 500 personnes présentes : Il veut faire de la musique son métier. Il peaufine son jeu avec Frédéric Girard, et à 18 ans, G. Di Isernia lui confie ses premiers élèves : leur enthousiasme et leur réussite éveillent son goût pour l’enseignement.

Les années qui suivent, il multiplie les collaborations et groupes dans des styles très variés (Métal, Funk, fanfare de rue, Pop), passe deux ans à Toulouse, (dont une année en fac de Philosophie et Sociologie) lors desquels il aura l’opportunité d’enregistrer à Paris. Il découvre l’univers de studio et ses contraintes. De retour dans l’Hérault en 2015, il continue à donner des cours à son domicile, et découvre en ligne la Méthode Lafay. Fasciné par la démarche et les travaux d’Olivier Lafay, il s’intéresse à sa bibliographie, qui l’introduit à de nouvelles notions de psychologie, biologie, anthropologie … Ces lectures renforcent son goût pour la transmission du savoir, et le confortent dans son envie d’aider les élèves à progresser, sans les faire sortir de leur zone de confort.

Mettant enfin des mots et concepts concrets sur une intuition qui s’était manifestée dès ses 1ères expériences d’enseignement, il décide de développer et ancrer ces notions en participant en mars 2018 à une rencontre Lafay, à Lyon. Cette expérience unique le pousse à enrichir son approche pédagogique de ces références novatrices et subversives, mais surtout à sans cesse continuer d’apprendre et prendre du recul sur sa stratégie de prise en charge des élèves. Ses spécialités : Les musiques actuelles (Pop, Rock …), l’accompagnement d’artistes, le travail du son (accordage, choix du matériel, intégration de l’électronique) et de la posture.